Métiers d’art & économie numérique : les nouvelles opportunités

Retour en vidéo sur le 5ème rendez-vous de l’INMA

V-Rendez-vous-INMA_0A l’invitation du Ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme (DGCIS), l’Institut National des Métiers d’Art organisait, le 20 novembre dernier, son 5ème rendez-vous sur le thème « Les métiers d’art et l’économie numérique : les nouvelles opportunités ».

Ce sont plus de 170 personnes qui ont assisté à cette matinée de réflexion et d’échanges autour de plusieurs témoignages de porteurs d’expériences numériques ou de projets innovants. Cet événement a été l’occasion de répondre à de nombreuses questions clés telles que “Comment les professionnels des métiers d’art utilisent-ils les outils numériques ?”, “Quelles sont les bonnes pratiques et les solutions qui leurs sont proposées pour accroître leur visibilité et augmenter leur chiffre d’affaires ?”, etc.

 

aden_consultation3Stéphane, notre directeur général, était l’un des intervenants de ce 5ème rendez-vous. Il a introduit cette matinée en présentant l’état des lieux de l’adhésion des TPE-PME françaises à l’économie numérique – bilan issu des résultats de l’enquête nationale sur “Les entreprises et Internet” publiée en 2012 par l’ADEN (rappelons que Doyousoft présidait la commission “Vente et Marketing” à l’origine de cette consultation).
Vous pouvez par ailleurs retrouver les enseignements de cette étude sur notre blog, à partir du lien suivant : Résultats de la grande enquête nationale – « Les entreprises et Internet ».

 

Parmi les autres intervenants de ce rendez-vous, Nicolas et Marie-Louise Marischael, Atelier d’orfèvrerie Marischael (www.marischael.com) ont partagé, aux côtés de leur agence Web, Bulle Rouge, leur expérience numérique démarrée à la fin des années 90. Et ce, dans un témoignage sincère et extrêmement instructif, mêlant passion et savoir-faire à l’intégration des nouvelles technologies.

 

Pour répondre à la question des solutions existantes proposées spécifiquement pour l’artisanat et les métiers d’art, trois plate-formes spécialisées ont ensuite été présentées :

  • Clepsydre (www.clepsydre.com), un portail de vente en ligne proposant les produits et créations de fabricants sélectionnés.
  • The French Talents (www.thefrenchtalents.com), une plate-forme de diffusion et de vente pour les artisans et créateurs français sur un large réseau de sites e-commerce.
  • Soubis (www.soubis.com), un espace en ligne dédié à la promotion des savoir-faire de l’artisanat de Haute Façon.

 

Cette matinée s’est achevée sur l’intervention de Pierre Brunhes (Chef de service DGCIS – STCAS,  Ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme). Il a établi un parallèle entre l’artisanat et le secteur du commerce : pendant de nombreuses années, les commerçants ont en effet été effrayés par l’e-commerce et ses risques pour leurs magasins physiques alors qu’il s’avère désormais qu’aujourd’hui le commerce est indissociable de ce même e-commerce. Il a souligné que cela doit en être de même pour l’artisanat et les métiers d’art. L’économie numérique doit être au cœur de leurs préoccupations, car elle représente des opportunités indéniables pour ce secteur, tant pour développer la connaissance de leurs savoir-faire, valoriser leurs productions que pour détecter de nouveaux marchés en France comme à l’étranger.

 

Découvrez l’intégralité de ce 5ème rendez-vous de l’INMA en vidéo :


5ème RDV de l’INMA – partie 1
(intervention de Stéphane Escoffier au démarrage de cette partie) par institut-metiersdart

 


5ème RDV de l’INMA – partie 2 par institut-metiersdart

 
Crédits : ©L’Institut National des Métiers d’Art (INMA)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *