Etudes | Les web-acheteurs dans le monde

Des comportements d’achat spécifiques à chaque pays

©-Franck-BostonLe cabinet d’audit et de conseil PwC a récemment publié les résultats de sa 2ème étude mondiale sur les comportements d’achat en ligne.

Cette enquête a été menée auprès de 11.000 cyber-acheteurs, dans 11 pays différents : Allemagne, Brésil, Canada, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Russie, Suisse et Turquie.

L’étude souligne que les comportements des consommateurs diffèrent d’un pays à l’autre, les différences s’accentuant entre les pays émergents et les pays matures. Face à ce constat, les sites e-commerce doivent adapter leur stratégie web par pays, et non la dupliquer.

En voici l’illustration par quelques données chiffrées :

  • Canaux d’achats : l’ordinateur face aux smartphones et tablettes

Dans le monde – L’ordinateur reste le canal d’achat privilégié pour 97 % des web-acheteurs.

Différences par pays – En Chine, les cyber-acheteurs sont près de 40 % à acheter régulièrement, c’est-à-dire au moins une fois par mois, sur leur tablette et sur leur smartphone. Ils sont moins de 10 % dans des pays comme la France, les Pays-Bas ou l’Allemagne.
 

  • Utilisation des réseaux sociaux

Dans le monde – Les trois quarts des web-acheteurs n’ont jamais acheté sur les réseaux sociaux.

Ils sont pourtant 60 % à les utiliser pour interagir avec les marques, notamment pour bénéficier d’offres spéciales (pour la moitié des web-acheteurs) ou pour découvrir de nouveaux produits (pour 28 % d’entre eux).

Différences par pays – Près de 30 % des web-acheteurs chinois commandent au moins une fois par mois via les réseaux sociaux. Ils sont seulement 5  % en France et 4 % en Grande-Bretagne.
 

  • Facteurs d’attractivité des sites e-commerce

Dans le monde – Pour les acheteurs en ligne, les 3 premiers facteurs qui les incitent à visiter un site e-commerce sont les prix plus bas qu’en magasin, la recherche d’un produit particulier ou d’une marque spécifique, et les comparaisons de produits plus faciles qu’en magasin.

Différences par pays – Les bons d’achats et les avis d’amis ou d’experts sont les deux principales raisons pour lesquelles les acheteurs chinois se rendent sur une boutique en ligne. Dans le reste du monde, ces mêmes raisons arrivent en 5ème et 6ème positions.

La réception d’une offre spéciale par SMS suscite l’intérêt de 40 % des web-acheteurs brésiliens, contre seulement 22 % dans le reste du monde.

Plus de la moitié (56 %) des web-acheteurs dans le monde sont attirés par la gratuité des frais de port quand ils achètent sur un site e-commerce, ils ne sont que 37 % à y porter attention en Russie.

 
Découvrez l’infographie proposée par PwC :

pwc_infographie_web-acheteurs_101212

 
Sources :
– PwC PricewaterhouseCoopers. Etude web-acheteurs : Les dix idées reçues du e-commerce France et International – 2ème étude mondiale web-acheteurs. Décembre 2012, 42 p.
– PWC. 2ème étude mondiale PwC sur les web-acheteurs – Commerce en ligne : les pays émergents renforcent leur avance. 6 décembre 2012. [en ligne]. Disponible sur <http://www.pwc.fr/2eme-etude-mondiale-pwc-sur-les-web-acheteurs.html> (consulté le 26 février 2013)
 
Crédit : Franck Boston ©Fotolia

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *