Etudes | Baromètre e-commerce des TPE-PME françaises

Un marché de la vente en ligne qui oscille entre croissance et maturité

Quelques semaines après la publication de notre focus sur le marché de la vente en ligne en Languedoc-Roussillon (pour celles et ceux qui seraient passés à côté, petit rattrapage par ici : Baromètre e-commerce en Languedoc-Roussillon), nous vous dévoilons aujourd’hui les résultats de la 8ème édition de notre baromètre national sur l’activité e-commerce des TPE-PME françaises.

Les tendances d’activité e-marchande de plusieurs milliers de sites PowerBoutique ont été passées au crible par notre département Marketing & Études : audience des sites, volume de chiffre d’affaires généré, montant moyen des achats en ligne, aspects logistiques…

 

Principaux enseignements de ce baromètre

On retiendra tout d’abord que le marché du e-commerce se stabilise, et vient d’entrer, après une période de croissance très forte, dans une phase de maturité. En effet, en comparaison avec les années précédentes, les dernières évolutions enregistrées par indicateur d’activité connaissent un ralentissement.

Il est cependant à noter que cette décélération est somme toute relative : le secteur continue de croître et d’offrir des perspectives de croissance aux TPE-PME, et ce, dans un contexte économique pourtant globalement dégradé.

 

La preuve par les chiffres…

En un an, le nombre de boutiques en ligne progresse ainsi de 9 % et vient répondre à la demande croissante des web-acheteurs.

Ces consommateurs, véritables accros du Web, se connectent partout, à toute heure et sur tout type de support (ordinateurs,tablettes,smartphones…). Ils sont 21 % de plus que l’an passé à surfer sur les sites marchands français.

Leur engouement se concrétise d’ailleurs par une hausse du volume de commandes réalisées (+ 23 %), une hausse notamment liée au fait que les e-commerçants proposent toujours plus d’offres spéciales visant à attirer les “chasseurs de bonnes affaires” de la toile. A noter que cette course au prix le plus attractif a pour conséquence un recul de 5 points de la valeur du panier moyen, qui s’élève désormais à 107 €.

Cette augmentation des achats en ligne est également tirée vers le haut en raison de la démultiplication des modes de paiement et de livraison proposés sur les sites pour répondre aux attentes d’un maximum de profils d’acheteurs différents. 67 % des e-commerçants proposent ainsi au moins 3 moyens de paiement, et 58 % au moins 2 modes de livraison.

Ces différentes hausses nous amènent au constat d’une autre augmentation qui est celle du volume global de chiffre d’affaires généré par les TPE-PME en ligne : + 17 % en un an.

 
Retrouvez l’intégralité de ces tendances du secteur e-commerce pour les TPE-PME françaises, dans l’infographie ci-dessous :

Doyousoft-PowerBoutique_Barometre-Ecommerce_2014
 
A très vite sur Le Blog !
 
N.B. : tous derrière les Bleus pour les quarts de finale ! :lol:
 
Crédits : ©www.grafilignesud.fr / Delphimages ©Fotolia

2 commentaires

  • Il faut aussi noter qu’une nouvelle concurrence apparait, celle des boutiques qui s’installent à l’étranger, ce ralentissement de progression en France, est aussi du aux nombreux acteurs qui preférent s’installer aux frontières, je pense notamment à l’angleterre et à l’allemagne qui propose une fiscalité bien plus intéréssante ( pas d’éco taxe a payer par exemple.. )
    l’avenir du E-commerce Français est très certainement à l’étranger si le gouvernement ne se bouge pas plus vite que ça…

  • Oui…

    D’un côté plus terre à terre voici un article très intéressant qui modère l’enthousiasme débordant que l’on fait au sujet du ecommerce depuis des années,Fevad en tête. Lobbying? ;o)

    http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/leviers-rentabilite-sites-marchands/

    Bonne lecture (il y a plusieurs pages à faire défiler)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *