e-commerce et TPE-PME : records d’activité en 2011 pour les sites marchands

Les TPE : moteurs discrets de la vitalité de l’économie numérique

Nombreuses sont les études à être publiées sur le commerce électronique avec, à chaque fois, le même constat : le e-commerce est un secteur qui ne connaît pas la crise.

Notre bilan sur l’activité des boutiques en ligne de la plate-forme PowerBoutique met en lumière la contribution des TPE-PME au marché du commerce électronique.
Les internautes sont de plus en plus nombreux à acheter en ligne. Sur Internet, ils ont la possibilité d’étudier toutes les offres à leur disposition et ne réservent pas l’ensemble de leurs achats aux sites des grandes enseignes connues. Ils permettent en effet également aux TPE-PME de tirer leur épingle du jeu.

Au total, 389 millions de visiteurs pour 3,1 milliards de pages vues ont été relevés en 2011 sur les sites Internet professionnels travaillant avec PowerBoutique.

Au-delà de ces visites, le catalogue d’1,5 million de produits proposés sur l’ensemble des sites de notre plate-forme séduit de nombreux internautes. 3,6 millions de commandes directes ont ainsi été enregistrées en 2011. Conséquence de ce nombre impressionnant de commandes, le succès commercial des sites, qui affichent un chiffre d’affaires de 340 millions d’euros.

Ces chiffres traduisent clairement la contribution des TPE-PME au marché du e-commerce. Dans la vie réelle comme dans le commerce électronique, on a trop souvent tendance à mettre en avant les grandes enseignes et à oublier que les TPE-PME représentent une véritable locomotive de l’économie numérique.

Les chiffres records enregistrés sur la plate-forme en 2011 valorisent l’activité commerciale de ces petites entreprises. Ils démontrent également la participation des TPE-PME à l’écosystème du web (logistique, paiement, visibilité, emploi, etc.) : les millions de commandes représentent en effet autant de colis à transporter, les millions d’euros de chiffre d’affaires autant de transactions à sécuriser…

 
Le Cloud : un atout pour l’essor e-commerce des TPE

Rapportées en terme de débit et non de volume annuel, les données d’activité citées précédemment prennent  une autre dimension : il convient de réaliser que cela représente près de 100 pages vues chaque seconde ou encore 7 commandes toutes les minutes. De tels indicateurs mettent en exergue l’enjeu de l’hébergement, notamment sur les plate-formes e-commerce pour TPE-PME.

Si l’hébergement reste une préoccupation de second plan par rapport à celles de référencement, de logistique ou de graphisme, il conditionne pourtant totalement la réussite en e-commerce. Loin d’être uniforme, la question de la qualité et de la robustesse de l’hébergement proposé aux TPE devient stratégique. Elles doivent en effet s’interroger sur l’hébergement qui leur est proposé, en se demandant par exemple s’il est internalisé ou sous-traité, et dans ce dernier cas, chez qui ; quelles sont ses caractéristiques/performances ?

Prises dès l’année 2001, deux décisions majeures expliquent que la plate-forme PowerBoutique parvient aujourd’hui à délivrer les volumes d’activité générés par les milliers de sites clients :

  1. L’investissement dans sa propre infrastructure d’hébergement et équipe réseau, plutôt que l’externalisation ;
  2. La décision, pour son hébergement, d’une architecture réseau mutualisée de type « Cloud ».

En e-commerce, l’hébergement est aussi stratégique pour les TPE-PME que pour les sites leaders. Mêmes si les notions de bande passante ou de trafic mensuel restent extrêmement abstraites pour les TPE, ces dernières réalisent l’impact direct du temps d’affichage des pages sur leurs ventes ou encore le risque d’être limitées en terme de volumétrie d’activité.

 
Crédits : Kurhan / Amy Walters / Beboy ©Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *