Étude | Comment les européens consomment-ils en ligne ?

L’achat en ligne fait partie intégrante des habitudes de consommation des Français, et plus largement des Européens qui commandent sur le Web en moyenne 7 colis par an.

Afin d’apporter aux e-commerçants un éclairage sur les tendances et les comportements de ces acheteurs en ligne, DPDgroup publie les résultats de son Baromètre e-shopper 2018.

On fait le point sur les principaux enseignements à retenir de cette enquête.


Fréquence d’achat

Un tiers des e-shoppers européens sont des acheteurs “réguliers” : ils réalisent 32 achats par an sur Internet, soit plus de 2 par mois.

On retrouve ensuite les acheteurs “intensifs” qui commandent en ligne 1 fois par semaine. Ce profil regroupe 13 % des e-consommateurs européens.

Par ailleurs, 15 % des acheteurs en ligne sont des “nouveaux” acheteurs, et par “nouveaux” comprendre “qui commandent en ligne depuis moins de 2 ans”. Près de la moitié d’entre eux (47 %) sont déjà des acheteurs réguliers. Cette adoption rapide de l’achat en ligne s’explique notamment par la catégorie d’âge de ce profil, majoritairement des millenials (qui ont entre 18 et 34 ans). 60 % d’entre eux ont en outre déjà commandé sur un site étranger.


Habitudes de consommation

En 2018, 9 e-acheteurs sur 10 ont déjà laissé une commande en suspens – pour se laisser le temps de réfléchir, comparer les prix ou encore étudier les options de livraison – mais, fait intéressant pour les e-commerçants, 41 % d’entre eux sont ensuite revenus pour finaliser leur achat !

D’où l’importance de mettre en place une stratégie efficace de relance des paniers abandonnés. Retrouvez sur ce sujet nos meilleurs conseils pour réduire votre taux d’abandon de panier dans cet article : https://bit.ly/2RaDovt.


L’achat sur mobile gagne du terrain : 46 % des e-acheteurs commandent via leur smartphone, soit 11 points de plus qu’en 2006 ! Cette proportion passe même à 58 % chez les acheteurs réguliers et 62 % chez les millenials.

Proposez à vos clients une expérience d’achat optimale grâce à une version optimisée mobile de votre site, ou même une Progressive Web App (application Web progressive, en français).


Confiance

Dans leur démarche d’achat, les consommateurs sont influencés par de nombreux facteurs. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment :

  • la publicité sur les réseaux sociaux : 31 % des acheteurs en tiennent compte lorsqu’ils choisissent un site e-commerce ;
  • le programme de fidélité proposé : 25 % ont déjà souscrit à un programme et 15 % en ont l’intention ;
  • les mesures de sécurité lors du paiement en ligne : 28 % des nouveaux acheteurs les considèrent comme un potentiel frein à l’achat ;
  • la connaissance des transporteurs proposés par le site : près des trois quarts des e-acheteurs considèrent qu’il est important de connaitre le nom du transporteur au moment de l’achat, et 43 % d’entre eux se sentent rassurés s’ils connaissent l’entreprise de livraison.

Pensez à travailler ces différents aspects pour votre e-commerce. Votre objectif, séduire et rassurer vos visiteurs :

  • diffusion de campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux de prédilection de vos cibles,
  • mise en place d’un système de fidélité attrayant, ainsi que d’un programme de parrainage incitatif,
  • vérification de la sécurisation de votre site,
  • diversification des solutions de paiement et de livraison proposées pour répondre au mieux aux multiples attentes de vos clients potentiels…

International

58 % des e-acheteurs européens ont déjà commandé sur des sites étrangers, en Europe, aux États-Unis ou encore en Chine. Parmi ceux-ci, plus des trois quarts achètent même régulièrement à l’étranger.

Si l’on se concentre uniquement sur les achats au sein de l’Europe, 65 % des e-consommateurs ont déjà effectué un achat intra-européen, majoritairement sur des sites basés au Royaume-Uni (27 %), en Allemagne (26 %) ou en France (14 %).

Le profil-type de ces e-acheteurs cross-border :

  • homme âgé de 18 à 34 ans, avec des revenus élevés,
  • e-acheteur régulier et expérimenté (il achète en ligne au moins 2 fois par mois et depuis plus de 5 ans),
  • sensible à la transparence des coûts, ainsi qu’à la facilité et à la rapidité de livraison,
  • adepte des achats utiles, et dénicheur de bonnes affaires ou produits exclusifs.


Source : DPD. E-shopper barometer 2018 [en ligne]. Disponible sur <https://www.dpd.fr/ebarometer> (consulté le 19.6.2019)  

Crédits : DPDgroup / marine0014 & AKS © Fotolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *