Clé N°3 de conversion : Soigner la fiche article

Vos articles sont le cœur de votre site

Trop souvent, à la création d’un site e-commerce, les préoccupations sont centrées sur la page d’accueil et les pages internes du site sont plus négligées…

Un constat s’impose : les fiches articles sont aussi importantes voire plus importantes que la page d’accueil ! C’est l’étape ultime avant le tunnel de commande. Sur les autres pages, le visiteur navigue agréablement puisque vous avez travaillé le graphisme & l’ergonomie. Mais arrivé sur la fiche article, sa visite prendra une autre tournure : Va-t-il commander ?
 
Il est important de soigner la présentation de vos fiches articles pour favoriser cet acte d’achat. Reprenons notre habituelle comparaison avec un magasin physique…
A la recherche d’une nouvelle télévision, vous trouvez celle qui vous plait en magasin, et vous souhaitez en savoir plus. Que se passe-t-il à ce moment-là ? Un vendeur, manifestement ravi de votre présence, s’approche pour vous conseiller, vous expliquer les différences entre les modèles, souligner les atouts d’un article en particulier et répondre à toutes vos questions… tout en essayant de vous convaincre de prendre le produit le plus onéreux !
Sur Internet, bien sûr, il n’y a pas de vendeur. La fiche article a pour vocation de remplacer le vendeur et son argumentaire. Par sa construction, la fiche article permet ainsi de rompre la barrière virtuelle entre vous et l’acheteur.

 
L’argumentaire du vendeur dans vos descriptions

Qui n’a pas déjà entendu la remarque suivante : « Mon produit n’a pas besoin d’une longue description car il se suffit à lui-même ! » ? Sachez que l’apport de contenus textuels sur vos fiches articles est néanmoins indispensable pour convaincre l’acheteur. 

Tout d’abord, le texte de contenus sur une fiche article a deux objectifs :

–    1er objectif : décrire le produit.
Cela passe avant tout par ses caractéristiques détaillées (taille, poids, matière, propriétés, …). Dans le cas d’un article technique, l’usage est de présenter un tableau des caractéristiques.
Prenons un exemple : un câble HDMI, comment vous le décririez ? Vous pouvez indiquer la longueur du câble, le type de fiches (plaquées or par exemple), l’utilité technique de ce câble, etc. Cette description sera notamment utile si vous utilisez, dans les gammes, un comparateur d’articles.

–    2ème objectif  : vendre le produit.
Il suffit de constater que « descriptif » est devenu le terme courant pour désigner le texte de la fiche article, pour comprendre que ce 2nd objectif est très souvent oublié. Votre texte ne peut pas se limiter à être descriptif : il doit être convaincant ! Quels sont les avantages de ce produit ? Quels sont ses « plus » par rapport aux articles « concurrents » ? A quels besoins ou services répondra l’utilisation de cet article ? Quels bénéfices, directs et indirects, l’usage de cet article m’apportera-t-il ?
Reprenons notre câble HDMI : « Ce câble HDMI vous permettra de profiter de la haute définition sur votre téléviseur. ». Avec une description bien plus complète, vous répondrez ainsi à toutes les questions que se posent vos visiteurs.
Si l’on prend un autre produit, comme par exemple une doudoune : « Indispensable pour un hiver bien au chaud, cette doudoune vous assure un confort incontestable grâce à sa composition en 100% plumes d’oie. Sa couleur originale et sa capuche amovible vous permettront d’être ultra tendance cet hiver. »

Soyez également force de proposition. Proposez des articles complémentaires ou des articles de gamme supérieure pour favoriser l’augmentation du panier de l’acheteur.

Apportez aussi des conseils à vos visiteurs. Par exemple, vos produits gagneront en attractivité, si vous proposez des informations liées à votre expérience : Par exemple sur un modèle de chaussures taillant petit, vous pouvez indiquer : « Choisissez une pointure supérieure à votre pointure habituelle. », ou si vous vendez un produit alimentaire, proposez un lien vers une recette de cuisine utilisant cet ingrédient, etc.

 
Des images valent mieux que de longs discours

Les photos de vos produits sont très importantes. Elles sont vues en premier sur une fiche article. Il faut donc en maîtriser tous les aspects.
– Commençons par la prise de vue. Adaptez la mise en scène en fonction de vos produits : pour un vêtement, préférez une photo prise sur un mannequin ; pour un canapé, optez pour une mise en situation dans un salon ; pour un produit technique, préférez un fond blanc, etc.
– Mettez en avant les images de votre produit et proposez de larges visuels pour des produits haut de gamme.
– N’hésitez pas à retravailler vos images avant de les importer sur votre site. Profitez-en pour vérifier le poids de vos images. Les images de grandes tailles ou avec des résolutions importantes sont lourdes, elles ralentissent l’affichage de la page et peuvent provoquer l‘abandon de l’internaute.
– Proposez également différents angles de prise de vue de votre produit, afin d’en offrir une vision totale. Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez même opter pour une vue 3D des produits, il existe des sociétés spécialisées dans le domaine. Enfin, n’oubliez pas de proposer des images zooms de vos articles.

 
Structurez les informations en fonction de vos articles

Armé de claires descriptions avec de bons arguments commerciaux et de belles photos, il ne vous reste plus qu’à travailler la mise en page, autrement dit l’organisation des éléments sur votre page.
– Tout d’abord, pour simplifier la lecture, prévoyez une mise en page identique pour toutes vos fiches articles, évitez les variantes. Votre présentation doit être cohérente sur l’ensemble de votre site pour ne pas perturber l’internaute.
– Ne négligez pas les boutons d’actions, tel que  « ajouter au panier ». Placez-les en haut de page, remplacez-les par des images.
– Pour les prix, tout est question de présentation. Vous avez beau proposer le meilleur prix, si vous ne le mettez pas en valeur, l’internaute ne le remarquera pas. Un prix en promotion de couleur noire en petits caractères sera moins accrocheur qu’un prix en rouge, en grands caractères, complété d’un logo « Promotions ».
– Enfin pour réduire les hésitations, n’oubliez pas de rappeler sur les fiches articles, les éléments de rassurance, tels que les facilités de paiement.

 

Après avoir commencé cet article par un constat, terminons-le par un autre constat : pour les fiches articles, il n’y a pas de présentation « idéale » et il n’existe pas de formule miracle. Même si les conseils proposés ci-dessus peuvent faciliter considérablement le passage à l’acte d’achat, n‘oubliez pas qu’il convient d’adapter chaque fiche article à chaque produit vendu.
Testez plusieurs possibilités avant de trouver la bonne formule… pour votre site.

On se donne rendez-vous très prochainement pour la 4ème clef de conversion qui vous indiquera « Comment gagner la confiance des visiteurs ? ».

Remi – Service Qualité – PowerBoutique

 

Crédits : Orlando Florin Rosu / ioannis kounadeas /Sean Gladwell ©Fotolia

6 commentaires

  • Merci à Power Boutique pour cet excellent article. C’est un constat que l’on fait aussi chez nous, la priorité d’un ecommerçant s’arrête souvent la page d’accueil et à l’ergonomie de son site. Le contenu de la fiche produit est parfois délaissé. Alors certes, l’image n’est pas la seule information attendue par votre visiteur, mais c’est elle qui pourra faire la différence et donner envie de passer à l’achat. Une bonne photo peut être un réel déclencheur.
    Pour certains produits techniques avec une forte valeur ajoutée, pensez aussi à la photo 360°, c’est très efficace !

  • Encore un bon article sur un point essentiel,… car sur le net on ne peut ni voir, ni toucher, ni avoir accès aux “conseils” d’un vendeur.

    Je ne cesse de bondir sur mon siège en tombant sur des boutiques qui n’ont pour descriptif d’article que la réf. du produit… !!
    Ne parlons-pas des photos floues à des tailles/résolutions ridicules, où lorsque l’on clique sur “zoom”, on a la chance de voir un joli pop-up de 120×80 px s’ouvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *