4 sources d’économies pour augmenter la rentabilité de votre site e-commerce

Vous cherchez à améliorer la rentabilité de votre site e-commerce ? Rien de plus simple ! La formule est la suivante : 1. augmentez vos ventes, + 2. baissez vos charges.

Nous abordons régulièrement le 1er point sur notre blog ( retrouvez d’ailleurs nos meilleurs conseils e-commerce ici). Aujourd’hui, on vous éclaire sur la 2ème partie de l’équation, en vous présentant 4 leviers réellement efficaces pour réduire vos charges e-commerce.


#1 CONSEILS > Frais généraux : contrôlez vos dépenses

Contrats logistiques, frais d’emballage ou d’impression des factures et étiquettes d’expédition, commissions bancaires, location de l’espace de stockage pour vos marchandises… Passez au crible l’ensemble de vos postes de dépenses pour les optimiser et les rationaliser.

Au-delà de la renégociation de vos contrats bancaires, pensez à optimiser la gestion de vos modes de paiement sur votre site. Il peut s’avérer pertinent de désactiver celui dont le pourcentage de commission sur les transactions est important sur les paniers aux montants élevés. À l’inverse sur les “petits” paniers, veillez à désafficher votre mode de paiement à crédit.


#2 RÉSULTATS > Dépenses publicitaires : baissez vos coûts d’acquisition

Vos campagnes d’acquisition clients ne doivent pas viser la quantité, mais la qualité des visiteurs. Contrôlez régulièrement les KPIs de vos différentes campagnes pour privilégier les sources de trafic les plus rentables : quels sont les coûts par visiteur, taux de conversion, coûts d’acquisition… ? Quitte même à cesser temporairement les canaux les moins performants, le temps d’améliorer votre approche. La règle d’or : n’investissez pas plus, mais investissez mieux.

Un exemple concret est celui de SolairePratique.com, boutique en ligne spécialisée dans les énergies renouvelables qui nous a confié la gestion de sa stratégie de visibilité multicanale. Spécifiquement sur le canal Google Ads, l’optimisation des campagnes porte ses fruits, avec une baisse de 30 % du coût par conversion, en seulement 6 mois.


#3 ALTERNATIVES > Ressources humaines : trouvez le bon équilibre

Organisez vos ressources de façon pragmatique : si certains postes clés doivent être internalisés – comme les achats ou la relation client – externaliser ou déléguer d’autres fonctions telles que le design, la rédaction de contenus ou encore la visibilité vous apporte flexibilité, expertise, réactivité et économies.

Le webmaster multi-tâches qui gère l’intégralité de votre activité e-commerce n’existe pas. Avez-vous vraiment besoin d’un créatif à temps plein ? N’êtes-vous pas plus souvent confronté à des exigences rédactionnelles que graphiques ? Votre responsable SEO dispose-t-il des compétences nécessaires pour gérer aussi vos réseaux sociaux et vos campagnes publicitaires ? Posez-vous ces questions pour trouver le bon équilibre entre recrutement interne et externalisations ponctuelles ou récurrentes.


#4 ROI > Productivité : privilégiez l’interopérabilité des données d’activité

Grâce à l’interconnexion des données et des flux d’informations entre vos différents outils (e-commerce, gestion commerciale, logistique…), vous évitez les erreurs manuelles et gagnez en sérénité, en agilité et en réactivité, tout en permettant à vos équipes en interne de se recentrer sur des tâches à forte valeur ajoutée.

En automatisant les transferts de données (articles, commandes , clients…) entre son site et son logiciel de gestion, l’entreprise Multirex a pu réduire au maximum les délais entre la commande client et sa livraison. Le retour sur investissement est conséquent, tant sur les coûts internes que pour la satisfaction client.


Pour aller plus loin, téléchargez l’e-book “10 secrets pour accélérer la rentabilité de votre site marchand” :

Et n’hésitez pas à contacter notre équipe pour bénéficier d’un audit gratuit de votre site.

Crédit : Wellnhofer Designs © Fotolia

2 commentaires

  • “Le webmaster multi-tâches qui gère l’intégralité de votre activité e-commerce n’existe pas. ” Et pourtant, je l’ai fait pendant plusieurs mois. Sauf qu’effectivement, sur des sujets pointus comme le SEA, mieux vaut se faire accompagner pour une meilleure optimisation des couts et des résultats.

    • PowerBoutique

      Bonjour Léa,
      Merci pour votre retour d’expérience qui illustre parfaitement nos propos 🙂
      Si les webmasters maîtrisent un large panel de compétences, être spécialisé dans tous les domaines du Web et disposer du temps nécessaire pour tout gérer est une équation plus complexe. D’où l’importance de déléguer certaines missions à des prestataires externes.
      À bientôt,
      Anaëlle de l’équipe PowerBoutique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *